dimanche 31 janvier 2016

Inachevé 002

Quand on a rien senti, toujours assis à l'intérieur, à dévorer les mots des autres, frissonner à la lueur d'une bougie; la nuit est sombre d'un retard qui plus tard tuera le songe dans l’œuf. Les mots d'un autre, pas de feu, pas de récits glorieux contés par la grand-mère. Tout ce qui reste d'elle c'est ce foulard à motifs carrés dans lequel mon héritage était précieusement attaché. Ce qui m'est légué, c'est une lutte, une bouche bien trop ouverte, une main large en sévices, quelques cris, quelques cheveux retirés pour l'éternité.
 Les vagues sont un prétexte aux rêves, ivresse, la terre est creuse, le protégé ne voit pas la haine grandissante, juste les principes, une bouteille jetée à la mer mais pas d'amour en retour, juste une épave gluante qui se fracasse en rejoignant la rive.

samedi 30 janvier 2016